Cinq minutes d’électricité

Nicolaus, Kerstin, Junis, Sem och Yngve

Mercredi matin, nous avons eu beaucoup de pensées et des questions sur le reste du séjour. Yngve, cependant, a eu un bon départ avec la farine d’avoine, le lait et les bananes sec. La farine d’avoine ici ne est pas aussi appétissant que mon petit-déjeuner habituel à base de céréales de seigle, lait ordinaire et confiture de cassis, alors je ai laissé Yngve ont tous la bouillie.

Nous avons attendu pour l’ambassadeur, André Hombessa ou son aide Marius Billy d’entrer en contact avec nous. Marius Billy a été un soutien aux Yngve pendant les efforts du Congo. Ils ont tous les deux savaient que nous étions à la Saka Saka, et que Maria Lorentzon avait notre numéro de téléphone. Le mobile régulière de Yngve avait été laissé dans Töve, un problème à ce point. Mais soudain, Marius et son jeune frère Odilon tenait à la porte.

Nous avons demandé à Yvette qui cuisine pour nous si la nourriture était assez pour les frères à manger avec nous. Elle ne croyait pas que, mais en fait ce était plus que suffisant. Mais l’ambassadeur, André Hombessa et son compagnon Pierre Nzieti qui est venu un peu plus tard, après beaucoup d’aide à nous trouver via Marius Billy et le téléphone, a dû être sans dîner. Ils ont eu de l’eau et une banane et attendaient pour nous de terminer notre repas. Pierre m’a dit qu’il est de bons amis avec Finn Broman.

Puis, nous avons une réunion et je suis secrétaire. Je apprends beaucoup.

Dans la soirée, il était venu trois nouveaux clients pour les deux autres chambres de Saka Saka. Ils étaient Junis et Sem, le pasteur et sa femme du Tchad et un pasteur jeune, Nicolaus. Ils avaient volé à Brazzaville et a participé à un séminaire sur l’Église Thomas. Junis et Sem avaient vécu aux États-Unis et étaient faciles à converser avec. Nous avons mangé le souper ensemble.

Jeudi, Junis était tellement agréable que je ai senti qu’elle devrait avoir l’un des pendentifs ange que je avais apportés comme cadeaux. Je aussi lui donné avec quelques phrases sur Alva et la collection de l’argent pour la recherche sur le cancer chez les enfants. Junis a apprécié le cadeau et a voulu savoir combien ont été recueillies en USD. Les résidents deTchad étaient censés rester à la Saka Saka jusqu’à lundi, mais le jeudi, comme nous sortions de réunions, etc., ils nous ont dit qu’ils se déplaçaient à un autre endroit le même jour.

5 réflexions au sujet de « Cinq minutes d’électricité »

  1. Hej Kerstin och Yngve! Intressant att läsa om allt som händer er, både roliga och besvärliga upplevelser!!!! Som väntat antar jag? Kram Ulla H

  2. Det var roligt att höra från er i dag. « Han omsluter er på alla sidor ».

  3. Det är verkligen spännande att läsa om allt som ni är med om.

    Inga E

  4. Vilket fantastiskt äventyr ni är med på!
    H Inga E

Les commentaires sont fermés.