La chaleur monte

Entrance of the CEC church we visited

Aujourd’hui Augustin, le chauffeur, nous a conduit pour la première fois. Nous sommes allés à l’église dans la Toyota appartenant au directeur d’Eglise. Ce ne était pas facile de y aller dans une grande voiture. Il y avait des stands de marché des deux côtés de la route et beaucoup de gens qui marchent dans la rue. La dernière partie, nous avons dû prendre une route étroite très bosselée et nous sommes arrivés à l’église à exactement 10 h.

Le service avait probablement commencé avant 10, et maintenant, le sermon était en plein essor. Le générateur grondait à l’extérieur, mais il ne pouvait pas fournir assez de puissance pour les haut-parleurs et ils ont abandonné. Le prédicateur descendit de l’estrade, de sorte que l’assemblée serait l’entendre, mais nous nous sommes assis si loin en arrière, nous ne avons pas entendu quoi que ce soit de toute façon. A la fin nous avons été invités sur l’estrade pour un accueil privilégié, avec Yapeco et Augustin. Agréable!

Nous avons parlé à plusieurs personnes après, parmi eux un homme qui a donné refuge à Yngve, un fois quand Yngve était malade. Maintenant le fils de Yapeco, Stig, loue une chambre dans sa maison, et Stig arrive à conduire sa voiture. Nous avons parlé à la sœur de Yapeco et sa famille. Hellen parle anglais. En outre, deux dames âgées sont venus dire bonjour. Ils nous ont rendu visite dans Töve avec sept autres Congolais en Mars de 2011.

Ce était agréable d’être dans une chambre avec un ventilateur. Nous croyons qu’il est maintenant quarante degrés. Un jeune homme, Horly Tsasa Nkayilu, voulait parler à Yngve. Il est le petit-fils de Samuel Nkailu. Horly est le directeur d’une compagnie d’assurance à Kinshasa appelé « Papa social ». La société offre à ses 15 000 assurés gratuité des soins de santé. Papa social recueille frais d’assurance par l’opérateur de télécommunications Orange. Si un parent achète des services de téléphone pendant au moins 5 USD par mois, toute la famille est assuré. La limite est de cinq membres de la famille, à savoir deux parents et trois enfants. 15% des frais de télécommunications va à Papa social. Horly recherche des partenaires dans les pays européens. Aujourd’hui, il avait un interprète anglophone avec lui.

À 15h, Augustin, Yngve et moi avons mangé au notre restaurant d’habitude, très proche de Nzo Binati. Nous voulons être sûrs que nous pouvons tolérer la nourriture. Jusqu’à présent, nous nous en tenons à pommes frites. Ainsi, nous obtenons une bonne dose de sel aussi. Comme nous avons attendu pour la nourriture, Yngve a pratiqué dire les numéros en français. Il a obtenu l’approbation de Augustin sur le comptage à dix. De la même façon, je ai pratiqué les noms en français des jours de la semaine.

Yapeco raté notre repas pour un match de football, mais plus tard dans l’après-midi il se souvint que je aime avoir des bananes sur mon pain. Sur le sac en plastique est l’image d’Obama avec le texte « premier président noir de l’Amérique. » Ce est la saison des pluies maintenant, et dans l’après-midi nous avons eu un énorme orage.

Maintenant, nous nous reposons, et attendons avec impatience une nouvelle semaine.

2 réflexions au sujet de « La chaleur monte »

  1. Trevligt att läsa om er söndag i KInshasa. Vad hette församlingen ni var i ? Önskar er en god vecka med Guds ledning och välsignelse.

  2. Nu sitter vi här hemma i kvällningen, efter att ha varit i Fristad kyrka och lyssnat på en fantastisk konsert med kyrkokören och Occapella: Duke Ellingtons « Sacred Consert ». Roligt att läsa om er söndag! Var det i Bandaloungou?? som ni medverkade i gtj’en? Igår var vi med på Bikons årsmöte, som hölls här i Fristad M-kyrka. Vi var dryga 20 pers. Jätteroligt att träffa Joseph Nsumbu igen! Han blev omvald som ordf och vi fick höra om det goda samarbetet med MSG

Les commentaires sont fermés.