Journée sur la route

Rencontre avec Lili Migabo, devenant bénévole à Kinshasa

Rencontre avec Lili Migabo, devenant bénévole à Kinshasa

Après la toilette du matin tôt, nous avons pris de la bouillie composé de muesli de la ferme d’Eco-Jerker de Flakeberg, Suède. Ce plat est aussi appelé bouillie de Sibbarp. Nous avons fait un mélange laiteux de lait en poudre et de l’eau – en fait assez bien – pour la bouillie. Ainsi, nous avons jeté les bases d’une journée en bonne santé. Après le petit déjeuner, nous avons eu deux réunions avec deux volontaires potentiels de MSG. Nous avons des idées sur des bénévoles qui travaillent avec l’éducation des futurs entrepreneurs. Nous allons revenir à cette lorsque nous nous rapprochons de la réalisation. A 10h les réunions ont été achevés. D’ici là, la demande de café était imminente et nous avons pris soin de la tout de suite avec une tasse de café et des collations.

Aujourd’hui, nous avons été en mouvement. À 11h, nous sommes partis pour Kimpese, un voyage de 240 kilomètres. À mi-chemin, nous avons visité un véritable entrepreneur, une femme robuste et propriétaire d’un restaurant, d’obtenir quelque chose de froid à boire. Le réfrigéré Fanta et Coca-Cola était délicieux avec les bananes et les biscuits que nous avions apportés. Alors que nous avons pris nos boissons gazeuses et les collations, le propriétaire de l’établissement a frit du poisson dans de l’huile pour ses clients sur son petit poêle. Le poêle ressemble à un tonneau percé avec la poêle à frire sur le dessus. Aujourd’hui, la chaleur est palpable, il se situe au-dessus de 30 ° C.

Après encore 20 kilomètres, nous nous sommes arrêtés pour visiter Damas Inkisi et sa femme Aline. Tous les deux sont des entrepreneurs dans le programme MSG. Ils nous ont donné un rapport de leurs activités, respectivement, et ils ont aligné un certain nombre de difficultés qu’ils avaient rencontrées. Damas avait eu des problèmes à cause de la météo et le déménagement vers un autre emplacement, et des problèmes de Aline étaient également reliés à la déménagement. Initialement, elle avait été décidé à ouvrir un atelier de couture, mais maintenant, elle travaille avec le commerce de la place. Nous sommes passés par les méthodes de la comptabilité, et la façon dont les rapports devrait être conçu. Un nouvel contrat a été écrit en collaboration avec Damas. Cette réunion a eu lieu à l’ombre d’un manguier. En fin de compte, nous avons été invités à leur maison et ils nous ont donné de Coca-Cola, des arachides et des bananes.

En Kimpese nous avons reçu un accueil écrasante par Nganga et son épouse Nsiki. Ils forment un couple merveilleux, à la retraite, avec deux filles et trois garçons. La fille aînée vie avec sa famille à New York, et le fils aîné vit à Paris. La plus jeune fille ést venue à la maison aux parents de nous rencontrer. Le Congo est vraiment un pays de contrastes. Nganga et sa femme ont une jolie maison avec la climatisation, et nous ont été immediatement offert trois différentes sortes de jus pour étancher notre soif. Un peu plus tard, le dîner était servi et nous avons eu du poulet frit, riz, pommes de terre, le manioc, les tomates et autres – à moi inconnue, mais très savoureux – légumes. Pour le dessert, nous avons eu des bananes.

Une réflexion au sujet de « Journée sur la route »

  1. Hej!

    Jag läser med stor glädje rapporterna från er resa!
    Innan ni åkte glömde jag att säga att jag är mycket tacksam om ni kan ta med hem från Luozi de brödfat som Koko lovat att göra åt oss. Jag skickade pengar med Edi när han var här och kommunicerade också med Koko via sms. Gunnel Jönsson brukar vara förmedlare av korgarna. Jag har meddelat henne. Tack för hjälpen!
    Ha det riktigt bra och hälsa alla vänner i Kongo!
    Allt gott!
    Ulla Lind

Les commentaires sont fermés.